Sucker Punch (film, 2011)

affiche du film Sucker PunchZack Snyder (Watchmen, 300, Ga’Hoole, Man of Steel) revenait en 2011 avec Sucker Punch, l’un des films les plus attendus de l’année. Délires de geeks, fantasmes de pin-ups sur pellicule, film à plusieurs niveaux de lecture, Sucker Punch combine tout çà. Alors, chef d’œuvre ou vaste fumisterie ?

Alors qu’une jeune femme est internée en hôpital psychiatrique, elle bascule dans un monde imaginaire, et se retrouve danseuse dans une maison close surréaliste. Pour s’en échapper, elle devra réussir des missions dans des univers très variés.

poster Sucker PunchSnyder fait à ce moment là passer le film dans des séquences qui recyclent et combinent des éléments de films et de jeux vidéos, le tout sur des musiques pêchues. Jugez plutôt: samouraîs géants, robot mécha, tranchées remplies de soldats allemands zombifiés, dragon géant ou encore train fou rempli de robots… Avec une équipe de jeunes femmes sexy qui manient armes lourdes et épées avec une rare efficacité !

bannière film Sucker Punch

clique sur l’image si tu aimes les jolies filles à gros… flingues

Difficile de résumer ou de trouver une cohérence entre ces différents univers, qui se télescopent dans l’esprit de l’héroïne. Visuellement, c’est une vraie claque, tant les images sont belles, chaque détail est soigné à l’extrême, Snyder utilise les ralentis dont il raffole pour mettre en valeur les combats ou les êtres. Mais ceci nuit peut-être aussi un peu au film, en nous cantonnant au simple rôle de spectateur époustouflé, mais comme déconnecté de ces moments que l’on sait factices et inventés.

La construction de l’histoire nous balade, on se demande réellement ce qui se passe, tant les indices semés ici ou là mettent le doute, et nous font penser à un gigantesque jeu de miroir, où les apparences sont trompeuses du début à la fin. Ce qui justifiera sans doute un second visionnage complètement différent.

Visuellement éblouissant, un petit supplément d’âme en aurait sans doute fait un très grand film.

Un film de Zack Snyder avec Emily Browning, Abbie Cornish, Jena Malone, Vanessa Hudgens, Jamie Chung…

Commander Sucker Punch en Blu-ray ou DVD, version normale ou version longue

Sur le même thème

Xapur

Fan de comics, de SF, fantasy, films et jeux vidéos, blogueur depuis 2009, geek depuis toujours !

One Comment:

  1. Assez d’accord avec le côté visuellement impeccable mais autant que l’âme, en supplément j’aurais bien pris un peu d’explications. Le coté « délire » est tellement poussé que Solaris ferait presque intelligible par moment à côté 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
24 ⁄ 12 =