Mad Max Fury Road (film, 2015)

affiche du film mad max fury road30 ans après, Mad Max est de retour ! C’est en effet en 1985 que la trilogie s’est terminée, et que l’on doutait de voir un jour un nouveau film arriver. Mais le réalisateur George Miller est opiniâtre, est s’il a fait d’autres choses (Babe, Happy Feet), il n’a jamais abandonné l’idée de revenir aux sources. Et voici donc Mad Max Fury Road ! Mel Gibson est trop vieux ? Ou plus assez fréquentable ? Qu’à cela ne tienne, c’est Tom Hardy qui le remplacera dans le rôle titre. En tant que héros perturbé par la mort de ceux qu’il n’a pas pu sauver, (Mad Max Fury Road est-il un reboot de Mad Max 2 ?) et capturé par les troupes d’Immortan Joe, le leader despotique d’une communauté installée en plein désert. Un jeu d’acteur sobre, marqué par peu de dialogues, Max n’étant pas le plus loquace des personnages, d’autant plus qu’il joue le héros malgré lui et souhaiterait surtout suivre sa route en solitaire.

mad max tom hardy

Et quelle route ! La Fury Road, un chemin tracé dans le désert où patrouillent des véhicules tous plus extravagants les uns que les autres. Pickup, 4×4, camions modifiés, customisés, déformés, fusionnés, le film est un hommage rendu aux délires les plus extrêmes du tuning et du véhicule surarmé, avec une armada de machines de guerre fonçant à toute allure dans le désert, sur fond de musique déchaînée, et accompagnée par des tambours de guerre et un guitariste armé d’un instrument lance-flammes !

mad max fury road

Visuellement, c’est superbe (enfin, façon de parler pour un futur qu’on ne souhaite pas connaître^^) : looks destroys de punks post-apocalyptique, images splendides, scènes de combat impressionnantes (avec parfois un peu trop de rapidité qui amène de la confusion), explosions en tout genre, véhicules délirants, décors dantesques… il est clair que la franchise est remise au goût du jour et que George Miller s’est fait plaisir et nous en met plein les yeux dans Mad Max Fury Road.

Côté scénario, là par contre… Ok, on parle de Mad Max et le scénario est secondaire, mais quand même, une bonne histoire ne fait jamais de mal. Et c’est là à mon avis le point faible du film, avec un récit que l’on peut résumer à quelques lignes. Mais heureusement, Charlize est là ! Dans le rôle de l’Impératrice Furiosa, une femme rebelle envers son camp, en quête de rédemption, la belle Charlize Theron est méconnaissable avec son crâne rasé et un bras en moins ! Et pourtant, elle vole la vedette à Tom Hardy et se révèle au moins, voire plus, intéressante que lui. Et dégage en tout cas plus de charisme (je ne suis sans doute pas complètement objectif, j’en conviens, et je laisserai de côté la pseudo-polémique « féministe »).

mad max charlize theron

Les autres acteurs, Zoë Kravitz, Rosie Huntington-Whiteley, Nicholas Hoult et Riley Keough sont convaincants et la galerie de vilains (Immortan Joe, Bullet Farmer, Rictus Erectus) tout à fait au niveau de l’extravagance du film.

Mad Max Fury Road est un bon gros délire visuel, plein de bruit et de fureur, à qui il ne manque qu’un scénario un peu plus poussé pour emporter complètement l’adhésion.

Sur le même thème

Xapur

Fan de comics, de SF, fantasy, films et jeux vidéos, blogueur depuis 2009, geek depuis toujours !

4 Comments:

  1. OSEF du scénario. It’s pure adrenaline !!!

  2. Venant de toi, j’ai du mal à y croire 😉

  3. Pingback: Ciné express (8) - RSF Blog

  4. Pingback: Idées cadeaux SFFF du jury du Prix Planète SF pour Noël - Planète-SF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
18 + 25 =