Jurassic World (film, 2015)

Jurassic World film 2015Tant d’années après, fallait-il refaire un film de la franchise Jurassic Park ? C’est ce qu’on est en droit de se demander en regardant Jurassic World, qui reprend quasiment le scénario du premier. Certes, on modifie un peu le gros méchant, ici un Indominus Rex, c’est à dire un dino O.G.M. composé d’un mix d’A.D.N. des bestioles les plus méchantes, vicieuses et dentues de la création. Forcément, il faut faire dans la surenchère, donc le parc est plus grand, les bestioles plus nombreuses et le méchant plus gros (et plus malin).

On n’évitera pas la famille américaine en instance de divorce, les deux gamins que les drames vont rapprocher, le baroudeur grande gueule (Chris Pratt à la mode depuis le succès des Gardiens de la Galaxie), la business woman (Bryce Dallas Howard) coincée qui se balade en jupe et talon dans la jungle et même face aux dinos (mais craquera face au bellâtre), le méchant paramilitaire (Vincent D’Onofrio) qui veut utiliser les dinos comme armes de guerre, le copain black de passage (tiens, Omar Sy !), le grand patron friqué dépassé par sa création, j’en passe, et des moins bons !

velociraptors

Bien sûr, le grand méchant dinosaure s’échappe et c’est le carnage, les barrières hyper-sophistiquées ne le retiennent évidemment pas et les héros finiront par le battre, de justesse. Comme d’habitude… Alors certes, les trucages sont bien faits, mais ce n’est pas trop la claque attendue par rapport au choc qu’avait généré le premier. Les acteurs sont corrects, même si chacun est dans un rôle hyper-caricatural, et le rythme est plutôt enlevé, donc on n’a moins le temps de s’ennuyer que de regretter le manque d’originalité de l’ensemble (je ne parlerai pas des nombreuses incohérences ni des grosses ficelles utilisées pour faire avancer l’histoire). Enfin, les fans de la saga souriront quand même devant les nombreux clins d’oeils appuyés qui leur sont faits (vu que le scénario est quasiment identique, c’est la moindre des choses !).

indominus rex

Un film qui comblera donc les amateurs de la saga Jurassic Parc et ne plaira guère aux autres, à moins d’être indulgent et de ne pas trop réfléchir…

Sur le même thème

Xapur

Fan de comics, de SF, fantasy, films et jeux vidéos, blogueur depuis 2009, geek depuis toujours !

2 Comments:

  1. Yep, c’est bien fait, mais alors pour le reste, c’est un peu le néant absolu. Un ramassis de poncifs bas du fion. Remarque, je ne m’attendais pas à plus, du coup, il n’y a pas eu de déception.

    Mais c’est vrai qu’on peut vraiment se demander quel est l’intérêt de faire un remake du premier film, sans rien apporter de plus à la recette. Après, vu les scores monstrueux au box-office, faut croire qu’il n’y avait pas besoin de se faire chier plus que ça…

  2. Bah voilà, zéro scénario et un max de $$, pourquoi se casser la tête ? 😉

Comments are closed