Pacific Rim (film, 2013)

pacific rim affiche filmGoldorak contre Godzilla, c’est un peu comme cela que l’on pourrait résumer le scénario de Pacific Rim ! Bon, ok, j’exagère un peu, il contient quelques mots de plus 😉 De dangereux monstres géants, les Kaijus, sont sortis de failles océaniques, et détruisent la Terre. Pour les combattre, les gouvernements des différents pays se sont unis afin de construire des robots titanesques dirigés par deux pilotes reliés mentalement l’un à l’autre. Mais devant la difficulté à contrer efficacement l’adversaire, les budgets ont été redirigés vers la construction de murs de protection. Heureusement, une poignée de héros conserve l’espoir de gagner le combat…

pacific rim kaiju

On le comprend aisément, le scénario n’est pas le point fort de Pacific Rim, et ce n’est sans doute d’ailleurs pas la motivation principale du spectateur. Heureusement, car il aligne les poncifs, et égrène à la limite tout ce qu’on a l’habitude de trouver dans un blockbuster hollywoodien. Ainsi, pêle-mêle, on aura le jeune héros rebelle traumatisé par la mort de son frère (Charlie Hunnam), la belle et jeune pilote aussi efficace qu’inexpérimentée (Rinko Kikuchi), le général charismatique et paternaliste (Idris Elba), le jaloux belliqueux, les scientifiques déjantés, des monstres décérébrés… j’en passe et des moins bons ! Malgré tout, et curieusement, le film m’a plutôt accroché. Sans doute grâce à des effets spéciaux de grande qualité, que ce soit au niveau des monstres, très réussis dans leur genre, ou au niveau des robots, les Jaegers, qui sont bien rendus. Ayant été fan de Goldorak et consorts dans des temps reculés, puis de la série animée Macross et enfin des jeux vidéos Mechwarrior, il va sans dire qu’un robot géant truffé d’armes ne pouvait pas me laisser insensible !

pacific rim jaeger

Excellente photographie et combats titanesques sont donc les points forts du film de Guillermo del Toro et font passer les facilités du scénario, qu’on aurait aimé plus ambitieux et moins convenu. Dommage que le réalisateur n’ait pas fait preuve d’un peu plus de personnalité ou d’anti-conformisme. Pacific Rim reste cependant un bon et très beau divertissement, un rêve éveillé pour les grands gamins, à regarder en débranchant au préalable son cerveau !

Retrouvez par ici les différentes éditions DVD et Blu-Ray de Pacific Rim

Commandez Pacific Rim en DVD
Commandez Pacific Rim [Blu-ray]
Commandez Pacific Rim – Ultimate Edition DVD + Blu-ray + Blu-ray 3D
Commandez Pacific Rim Combo Blu-ray 3D – Edition Limitée packaging en relief + Blu-ray Bonus

Synopsis

Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses venues d’ailleurs, les «Kaiju», ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l’humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a été
mise au point : de gigantesques robots, les «Jaegers», contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie grâce à une passerelle neuronale baptisée le «courant». Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju.
Alors que la défaite paraît inéluctable, les forces armées qui protègent l’humanité n’ont d’autre choix que d’avoir recours à deux héros hors normes : un ancien pilote au bout du rouleau (Charlie Hunnam) et une jeune femme en cours d’entraînement (Rinko Kikuchi) qui font équipe pour manoeuvrer un Jaeger d’apparence obsolète. Ensemble, ils incarnent désormais le dernier rempart de l’humanité contre une apocalypse de plus en plus imminente…

Un film de Guillermo del Toro
Avec Charlie Hunnam, Idris Elba, Rinko Kikuchi, Charlie Day, Ron Perlman, Rob Kazinsky

Sur le même thème

Xapur

Fan de comics, de SF, fantasy, films et jeux vidéos, blogueur depuis 2009, geek depuis toujours !

3 Comments:

  1. Vu hier, on me l’a offert en blu-ray 3D.
    La 3D est très bien réussi. Je te rejoins totalement sur le scénario.
    Moi ça m’a fait plus penser à Evangelion que Goldorak, sans doute dans l’esthétisme des robots.
    Je l’ai vraiment visionné dans l’idée de m’en prendre plein les yeux. Je savais très bien qu’il fallait pas que je m’attende à un scénario bien ficelé. Ce n’est de toute manière pas un argument pour qu’un Blockbuster fonctionne

  2. Oui visuellement c’est très réussi. Mais le scénario est bien léger.

  3. Pingback: Bifrost 73 | Les Lectures de Xapur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
1 × 21 =